La 4e édition de la Semaine des Énergies et Énergies Renouvelables d’Afrique (SEERA), initialement prévue du 02 au 04 avril 2020 à Ouagadougou, est reportée à une date ultérieure.

La Semaine des Énergies et Énergies Renouvelables d’Afrique (SEERA)

Contexte et Justification

Au Burkina Faso, les taux d’électrification au niveau national, urbain et rural se situaient en fin décembre 2017, respectivement à 20,62%, 65,84% et 3,24% et le taux de couverture électrique national à 35,58%. La part des énergies renouvelables dans la production nationale d’électricité ne représentait que 12,53%.

En effet, le Burkina Faso compte environ 8 600 localités réparties à travers les treize (13) régions du pays dont seulement 1347 étaient électrifiées ou en cours d’électrification au 31 décembre 2017. Neuf (09) régions sur les treize ont moins de 10% de leur localité électrifiée.

En plus des ménages, toutes les entreprises du Burkina Faso n’ont pas accès au réseau électrique national. En 2015, seulement 6% des 1,6 millions des micros et petites entreprises (MPE) que compte le pays avaient accès à l’électricité. Le taux d’accès à l’électricité des micros et petites entreprises est de 10,5% en milieu urbain et de 1,9% en milieu rural[1].

Face à cette situation, le Gouvernement a pris la ferme résolution de donner une nouvelle orientation à la politique énergétique nationale avec une option claire d’une transition énergétique vers les énergies renouvelables et la promotion de l’efficacité énergétique conformément aux engagements pris par Son Excellence, Monsieur le Président du Faso. C’est du reste un des objectifs inscrits dans le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) du Burkina Faso (2016-2020) qui prévoit, en son axe stratégique 2, l’accès aux services énergétiques de qualité et la promotion de l’efficacité énergétique.

A cet effet, un Plan d’actions prioritaire (PAP) 2019-2021 de la stratégie dans le domaine de l’énergie 2019-2023 qui sert de référentiel de base dans le domaine de l’énergie au Burkina Faso a été adopté.

La vision du PAP se définit comme suit : « A l’horizon 2022, le secteur de l’énergie du Burkina, s’appuyant sur les ressources endogènes et la coopération régionale, assure un accès durable aux services énergétiques modernes et conforte son rôle moteur de développement durable ».

Les objectifs stratégiques du PAP sont de : (1) rendre l’énergie électrique disponible et accessible à tous ; (2) améliorer la disponibilité des hydrocarbures en quantité et en qualité et (3) promouvoir l’économie d’énergie. Le PAP ambitionne une valorisation des énergies renouvelables pour une utilisation en masse dans l’offre d’énergie électrique.

Aussi, les défis relevés dans les secteurs de l’énergie sont partagés dans plusieurs pays africains.  Plus de 60% d’africains n’ont accès à aucune source d’énergie fiable et plus de 620 millions de personnes vivent sans électricité. Dans les zones rurales de l’Afrique subsaharienne, les taux d’électrification ne sont parfois que de 10%. Les entreprises et les foyers qui possèdent un raccordement trouvent souvent que l’approvisionnement en électricité est cher et peu fiable. Alors que le développement économique et le fort accroissement de la population nourrissent la demande, au moins 30 pays d’Afrique sont actuellement touchés régulièrement par des coupures d’électricité[2]. En Afrique de l’Ouest, les États membres de la CEDEAO et de l’UEMOA sont confrontés au coût croissant de l’énergie, à l’imprévisibilité, à l’instabilité de l’offre énergétique et à l’augmentation de la demande en services énergétiques. Les solutions envisagées pour surmonter ces difficultés consistent, entre autres, à renforcer l’interconnexion électrique tout en développant les capacités de production électrique conventionnelle et à base d’énergies renouvelables, pour les différents services énergétiques et à promouvoir l’efficacité énergétique.

C’est dans ce sens que la Semaine des Energies et Energies renouvelables d’Afrique (SEERA) a été instituée par le Ministère de l’Energie du Burkina Faso en 2016 dans le but de créer un cadre harmonisé d’échanges qui regroupe, sur une même plateforme, les acteurs nationaux, africains et internationaux, issus des secteurs public et privé du domaine de l’énergie et des domaines connexes.

Les objectifs de la SEERA sont de traduire la vision du Gouvernement du Burkina Faso en matière d’énergie, d’offrir des opportunités d’affaires aux différents acteurs, d’attirer des investisseurs et de soutenir le développement durable du secteur de l’énergie. Après la tenue des éditions 2016, 2017 et 2019, la SEERA 2020 se déroulera du 02 au 04 avril 2020 à Ouagadougou sous le thème « Intégration régionale pour une transition énergétique réussie ».

[1] Vision prospective pour le secteur de l’énergie juillet 2018

[2] Revue sur l’efficacité du développement, Edition 2014, ENERGIE, Groupe de la Banque Africaine de Développement

Objectifs de la SEERA

L’objectif général de la SEERA 2020 qui se tient pour sa 4ème édition est de créer un cadre de réflexion et de promotion des nouvelles technologies. Ce cadre sera une tribune pour :

  • Faire un état des lieux des politiques du secteur de l’énergie au niveau national et sous régional ;
  • Faire une analyse approfondie des politiques ;
  • Dégager des perspectives ;
  • Développer des opportunités d’affaires et de projets innovants en lien avec les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Public cible

  • Les ministres en charge de l’Energie de la sous-région ;
  • Les représentants des sociétés publiques de production et de distribution d’électricité ;
  • Les régulateurs ;
  • Les institutions financières (banque mondiale, FMI, Fond de développement)
  • Les représentants des institutions partenaires au développement ;
  • Les représentants des Collectivités territoriales ;
  • Les ONGs et associations ;
  • Les professionnels intervenant dans le domaine de l’énergie (experts, bureaux d’études, entreprises, marketeurs, importateurs et distributeurs de matériels, producteurs indépendants d’énergie…) ;
  • Les centres, écoles et institutions de formation ainsi que les instituts de recherche.

Bienvenue

Connectez-vous à votre compte ci-dessous

Créer un nouveau compte!

Remplissez les formulaires ci-dessous pour vous inscrire

Récupérez votre mot de passe

Veuillez saisir votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.

Ajouter nouvelle Playlist