Cérémonie d'ouverture

La 2ème édition sous le signe de la promotion du mix énergétique et de l’efficacité énergétique

La 2ème édition de la Semaine des Énergies et Energies renouvelables d’Afrique (SEERA) s’est ouverte le mardi 02 mai 2017 à Ouagadougou sous la présidence du Ministre de l’Energie Pr Alfa Oumar DISSA. La cérémonie officielle d’ouverture a connu la participation effective du représentant le pays invité d’honneur en la personne de l’Ambassadeur du Maroc dans notre pays et de celui du parrain le Directeur de l’Administration de l’OTICE. Etaient également présents une délégation ministérielle, les Partenaires Techniques et Financiers, des Chefs de Missions Diplomatiques accrédités au Burkina Faso et le Secrétaire General du WAPP.


Placé sous le thème « Promotion du mix énergétique et de l’efficacité énergétique pour un accès durable à l’énergie pour tous », cette 2ème édition de la SEERA consacre, selon le Ministre DISSA,

l’unité d’actions entre les différentes initiatives de promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. En effet, différentes activités sont organisées en marge de la SEERA. Il s’agit notamment des Journées de Promotion des Economies d’Energies (JPEE), du Forum Régional des Energies Renouvelables (FORER), des Journées Gaz et Pétrole Liquéfié(JGPL) et du Salon International de l’Environnement et des Energies Renouvelables de Ouagadougou (SIERO). 
La présente édition enregistre par ailleurs une forte implication de différents acteurs du domaine de l’énergie au nombre desquels l’Association Burkinabè des Acteurs et Professionnels de l'Efficacité Energétique (ABAPEE), l’Association des Professionnels des Energies Renouvelables (APER) et le Centre d’Investissement Durable (CID).
Le gouvernement a pris l’option claire de faire de la transition énergétique une réalité au Burkina Faso, à travers l’utilisation des énergies renouvelables et la promotion de l’efficacité énergétique. C’est pourquoi la SEERA vient renforcer les réflexions menées en vue de résoudre le déficit structurel de l’offre et de réduire à termes les couts de production indispensables à notre développement économique et social.
A tous les partenaires techniques et financiers, entreprises, institutions, organismes, associations ayant œuvré à la tenue de cet important évènement, le Ministre de l’Energie leur a adressé ses vifs remerciements. Il les a exhorté à multiplier leur soutien au Burkina Faso et à son ambitieux programme de développement du secteur de l’énergie. Le Ministre Alfa Oumar DISSA a, en conclusion, formulé le vœu d’un meilleur ancrage de la SEERA en Afrique et dans le monde.


Arnold ROUAMBA, Aïcha BARRO

banqbanquemondiale                      jatropha