YAMEOGO Galiam

YAMEOGO Galiam

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Salon international de l’environnement et des énergies renouvelables de Ouagadougou (SIERO) : Les exposants présentent leur savoir-faire à la SEERA

La semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA) bat son plein depuis le jeudi 04 avril 2019 au centre international des conférences de Ouaga 2000. Plusieurs activités sont inscrites à cette manifestation dédiée aux échanges et aux innovations dans le secteur de l’énergie. Le Salon international de l’environnement et des énergies renouvelables y occupe une place de choix.

Le Salon international de l’environnement et des énergies de Ouagadougou réunit une soixantaine d’exposants présents sur le site de la SEERA. Ils sont de plusieurs nationalités et proposent des produits comme des interrupteurs programmables, des lampes LEDS, des détecteurs de mouvement, des chambres froides, pour ne citer que ceux-là.

Monsieur Traoré Oumar est le représentant de la société Yandalux. Il propose entre autres produits, une pompe solaire. Il s’agit d’un système mécanique, composé d’un piston qui fournit de l’eau en fonction de la disponibilité du soleil. A partir de cette pompe également, on peut effectuer un branchement avec le système d’irrigation goutte à goutte.

« Notre technologie s’appelle la future pompe car elle facilite le travail de nos cultivateurs et ils n’ont plus besoin d’acheter du carburant et de transporter à chaque fois les machines pour des réparations en ville. »

Contrairement à la SEERA qui referme ses portes le samedi 06 avril, les expositions du Salon international de l’environnement et des énergies de Ouagadougou, elles, se poursuivent jusqu’au 07 avril 2019.

Selon Monsieur Cheick Omar YEYE, coordonnateur du SIERO, ce salon offre des motifs de satisfaction : « La technologie est évolutive et on voit que les exposants ont fourni d’énormes efforts de créativité. La participation est aussi très appréciable. »

Concours du meilleur stand

Les trois (3) meilleurs stands du SIERO seront récompensés à cette Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique. Sont concernés par ce concours, tous les stands exposants à la SEERA et qui remplissent les cinq (5) critères d’évaluations que sont :

-      La présence de brochures, cartes de visites et autres documents d’information ;

-      L’appréciation sur les produits exposés et la technologie ;

-      Le lien entre l’exposition et le thème du salon ;

-      La décoration du stand ;

-      La présence d’une liste des visiteurs.

Un jury d’énergéticiens composé de quatre (4) membres issus du ministère de l’Energie, du SIERO et de l’Association des professionnels des énergies renouvelables (APER) devra tabler sur les informations concernant les stands et la visite de ceux-ci pour désigner les meilleurs. Les prix sont composés d’un trophée et d’une attestation de reconnaissance. Les lauréats seront connus à la soirée de clôture de la 3e SEERA prévue le 06 avril 2019 à la salle des fêtes de Ouaga 2000.

 

DSC 0169 min

 

DSC 0288 min

 

DSC 0289 min

 

DSC 0290 min

 

SEERA 2019 / Trois finalistes défendent leurs projets devant le jury du concours « Innovations Energies »

La semaine des Energies et énergies renouvelables d’Afrique bat son plein depuis hier 04 avril 2019 à la salle de conférences de Ouaga 2000. Parmi les activités au programme, le Concours du meilleur projet « Innovations Energies ». Trois finalistes sont retenus à l’issue de la présélection. Ils ont présenté leurs projets devant un jury de cinq (5) membres, présidé par le Pr Abdoulaye Ouédraogo de l’ABAPEE.

Le premier projet, dénommé, « BIO GRID » a été conçu et présenté par Yentema MADIBIGA, Abdoul Rachid ROUAMBA et de Hyacinthe SAWADOGO, tous des étudiants doctorants en énergies renouvelables. Leur projet est une hybridation solaire photovoltaïque et le biogaz.

Le deuxième projet, « SALGATECH » de Salga Sylvère, énergéticien et écrivain, est une innovation en matière de chambre froide solaire multifonction. Lauréat de plusieurs prix au plan national et international, le projet SALGATECH vise à résoudre le problème d’accès à l’énergie et la vulgarisation de la chaine du froid au Burkina Faso.

Le troisième candidat à présenter son projet est Dieudonné Ouédraogo, également doctorant en énergie renouvelables à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo. Son projet porte sur la valorisation énergétique des déchets de mangue par méthanisation et la valorisation du biogaz pour la production du froid.

Organisé par l’Association Burkinabè des Acteurs et Professionnels de l’Efficacité Energétique (ABAPEE) et ses partenaires, le concours « Innovations Energies » constitue une tribune d’expression des étudiants, des doctorants et des jeunes diplômés, entrepreneurs et innovateurs. L’objectif du concours, c’est de révéler l’immense potentiel de ces jeunes sur le thème de la Transition Energétique et de susciter leur contribution à « l’accès durable de l’énergie pour tous » au Burkina Faso et en Afrique.

Au total cinq (5) dossiers portant sur la présentation d’un projet, d’une étude ou d’un mémoire, réalisé par le candidat dans le cadre de ses études académiques, recherches, activités professionnelles ou associatives, ont été sélectionnés.

Une sélection faite selon des critères basés sur la qualité de la présentation du projet ; le lien du projet avec la transition énergétique (énergies renouvelables, efficacité énergétique…) ; le caractère innovant du projet du point de vue technologique ; l’impact social et/ou environnemental du Projet et enfin, la faisabilité technique, la durabilité et la réplicabilité du Projet.

Le lauréat du concours « Innovations Energies », sera connu le samedi 06 avril 2019 lors de la cérémonie de clôture de la SEERA 2019 au cours du dîner Gala à la salle des fêtes de Ouaga 2000.

IMG 20190405 093253 min

 

IMG_20190405_093334 min

 

IMG_20190405_094410 min

 

IMG_20190405_100811 min

 IMG 20190405 104644 min

 

#SEERA 2019 : Lancement officiel du salon B2G / B2B

Une des innovations de cette 3e édition de la SEERA constitue le B2G /B2B. Il s’agit d’un salon initié par le Comité national d’organisation (CNO) pour favoriser les rencontres et mettre en contact d’une part le gouvernement et les entreprises (B2G) et d’autre part les hommes d’affaires et des entreprises du secteur de l’énergie et des énergies renouvelables (B2B). En plus d’exposer leurs produits, le salon est un cadre privilégié de signature de partenariats.

6 conventions de partenariats ont été signées ce vendredi 05 avril 2019, au Centre international des conférences de Ouaga 2000, entre le gouvernement du Burkina Faso et des producteurs indépendants d’électricité (PIE). Rendues possible par la loi 14 sur la règlementation générale du secteur de l’énergie, ces signatures visent, a dit le ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, un accroissement de l’offre énergétique qui va permettre au Burkina de bénéficier d’un supplément de 155 mégawatts d’énergie solaire.

Ces conventions ont été signées avec Greenwich, Green Yellow, Naage, Quadran-Syscom-Soltech et Urban solar pour la construction de 6 centrales solaires photovoltaïques. Les entreprises se sont engagées avec le gouvernement pour une durée d’exploitation de 25 ans à l’issue desquelles les installations seront rétrocédées à la SONABEL.

Suite à la signature de ces conventions B2G, Global Green Growth Institute (GGGI) et le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREC) ont paraphé un mémorandum d’entente pour une transition énergétique réussie dans les pays membres de cette organisation.

Pour le représentant pays de GGGI, Lamine OUEDRAOGO « ce mémorandum vise surtout à accompagner ces pays pour la mobilisation de financements devant servir à amorcer une transition énergétique, une nécessité pour le développement de la sous-région ».

Cette signature a marqué le lancement officiel du B2B.

Les échanges B2B continuent sur le même site jusqu’au samedi 06 avril 2019 à 18h. Au moins une soixantaine rencontres sont prévues.

DSC 0051 min

 

DSC 0071 min

 

DSC 0083 min

 

DSC 0089 min

 

DSC 0098 min

 

DSC 0116 min

 

DSC 0121 min

 

DSC 0125 min

 

DSC 0128 min

 

DSC 0137 min

 

#SEERA 2019 : Ouverture

Ce jeudi 4 avril 2019, s’est ouverte, à Ouagadougou, la 3ème édition de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique (SEERA), sous le haut patronage du Premier Ministre, SEM Christophe Joseph Marie DABIRE. A l’issu de la cérémonie officielle d’ouverture, le ministre de l’Energie, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a, en compagnie de différentes personnalités présentes dont la Ministre de l’énergie du Niger, Madame Amina MOUMOUNI et le Ministre en charge de l’Environnement, Monsieur Nestor Batio BASSIERE, co-président de la présente édition, fait le tour des stands pour découvrir les innovations technologiques en matière d’énergies et d’énergie renouvelables. Pour cette 3eme édition, on note la présence d’une centaine d’exposants venus de divers pays. Il s’agit entre autres d’exposants du Burkina Faso dont l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE), du Sénégal, de la Chine et du Maroc, pays invité d’honneur de la SEERA, pour ne citer que cela. Au cours de la visite des expositions, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a échangé avec chacun des exposants. Il les a félicités pour les innovations opérées dans le secteur de l’énergie pour l’atteinte de l’objectif « l’énergie pour tous ». Le Ministre les a donc encouragés à continuer dans cette dynamique pour l’émergence de l’Energie en Afrique. A travers la visite des stands, le Ministre de l’Energie a pu constater de visu plusieurs produits innovants qui constituent de réelles solutions pour le développement des énergies renouvelables. Au nombre de ces produits, des pompes, lampes et lampadaires solaires, du matériel électroménager pouvant fonctionner à l’énergie solaire. POur nous rejoindre à la SEERA, cliquez sur le lien de localisation ci-dessous pour indication de la salle de Conferences de Ouaga 2000 :
Localisation du lieu de la SEERA 2019

 DSC 0141 min  

 DSC 0147 min  

 DSC 0153 min  

 DSC 0159 min  

 DSC 0171 min  

 DSC 0188 min  

 DSC 0191 min  

 DSC 0195 min  

Semaine des Energies et Energies Renouvelables d’Afrique : C’est parti pour la 3e édition !

La 3e édition de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique s’est ouverte le jeudi 4 avril 2019 au centre international des conférences de Ouaga 2000. Placé sous le Haut Patronage du premier ministre, SEM Christophe Marie Joseph DABIRE, C’est le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, qui a procédé au lancement de ce rendez-vous d’échanges autour des questions de l’énergie. Plusieurs activités sont prévues à cette SEERA qui se tient du 04 au 06 avril 2019.

Venus d’horizons divers, les participants, environ 1 500, à cette Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique, sont essentiellement des experts en énergie, des étudiants et autres. Ils ont tous répondu présents à cette cérémonie d’ouverture qui a connu également la présence de la Ministre en charge de l’énergie du Niger, d’une délégation marocaine et de plusieurs membres du gouvernement burkinabè, dont le Ministre en charge de l’Environnement, Monsieur Batio Nestor BASSIERE, co-président de la SEERA 2019.

A travers cette rencontre, le Burkina Faso réaffirme son ambition de faire du mix énergétique une réalité. A cet effet, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a fait, au cours de la cérémonie d’ouverture,  le point des projets solaires en cours de réalisation qui sont entre autres : 30 MW en partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD), 40 MW avec le projet Yeelen en partenariat avec la Banque mondiale, 20 MW avec la coopération allemande, sans oublier le vaste projet du WAPP qui est le parc solaire à vocation sous régionale de 300 MW.  Ce dernier permettra au pays des hommes intègres, à l’horizon 2030, d’être un exportateur d’énergie solaire. Selon toujours Monsieur le Ministre, un partenariat de 155 MW sera paraphé au cours de la SEERA, avec les Producteurs indépendants d’énergie (PIE, IPP en anglais).

En plus de tous ces projets, le maire de Ouagadougou, Monsieur Armand Pierre BEOUINDE a mentionné que plusieurs centaines de lampadaires solaires et des ampoules LEDS ont été installés dans la capitale burkinabè. « La construction d’une toiture solaire à Ouaga Inter est prévue pour renforcer le réseau de la SONABEL en fourniture d’énergie », a-t-il poursuivi.

‘’Politiques et innovations pour une transition énergétique réussie’’, c’est sous ce thème que se tient la SEERA, 3e du genre. Un thème d’actualité qui donnera l’occasion aux participants d’échanges autour des problématiques telles que l’harmonisation des politiques énergétiques en Afrique ; la mutualisation des investissements inter-régionaux du secteur de l’énergie ; la contribution des partenaires techniques et financiers et du secteur privé au financement des infrastructures énergétiques.

Son Excellence Monsieur le Premier Ministre a salué la pertinence de ce thème qu’il a qualifié de salutaire car il cadre avec les objectifs du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES 2016-2020). Ce référentiel de développement fait du secteur de l’énergie un des piliers du développement économique et social de notre pays. « Ce thème vient à point nommé au vu des besoins énergétiques qui sont très élevés en Afrique subsaharienne.» a félicité, pour sa part, le parrain, Monsieur Lassina ZERBO, Secrétaire exécutif des traités sur l’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE).

Le Royaume du Maroc est le pays invité d’honneur de cette Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique. Un choix non fortuit, aux dires du Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO. En effet, dit le Ministre de l’Energie, ce pays comptabilise une longue expérience en matière d’énergies renouvelables et le Burkina Faso entretien une étroite collaboration avec l’Agence marocaine d’énergie solaire (MASEN).

Au programme de ces trois (03) jours de la SEERA, sont prévus, des panels, des conférences et communications, l’animation de tables rondes et de sessions thématiques, des visites d’installation et de chantiers et une exposition des produits énergétiques innovants. DSC 0051 min

 DSC 0053 min

 DSC 0059 min

 DSC 0062 min

 DSC 0066 min

 DSC 0070 min

 DSC 0074 min

 DSC 0075 min

 DSC 0083 min

 DSC 0112 min

 DSC 0126 min

  Ministre

SIDE EVENT

side event

SIDE EVENT

Chaine du Froid au Burkina Faso

Restitution des résultats de l’enquête générale sur la Chaine du Froid au Burkina Faso : Etat des lieux et perspectives

Date et horaire : Vendredi 5 avril 2019 de 14h30 à 16h30

Lieu : Salle B – Centre International de Conférence de Ouaga 2000

Contacts :

-         Bruno KAFANDO, SG Chambre Nationale d’Agriculture, Tel : 70 81 88 61

-         Francis SEMPORE, Membre Individuel, Institut International du Froid, Tel :70 26 84 78

Organisateurs :

-         Chambre Nationale d’Agriculture (CNA)

-         Institut International du Froid (IIF)

Pré-inscription obligatoire

Confirmez votre participation par retour email aux adresses électroniques suivantes :                                                                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.au plus tard le jeudi4 avril 2019 en précisant vos contacts (nom, prénoms, contact téléphonique, institution/organisation).

   

 

CNAiif

 

SEERA_2019 : Le parrain Lassina ZERBO est à Ouagadougou

Le Dr Lassina ZERBO, Secrétaire exécutif du Traité sur l’interdiction complète des essais nucléaires(OTICE), parrain de cette 3e SEERA a foulé le sol burkinabè dans la nuit du jeudi 28 mars 2019. Il a été accueilli à sa descente d’avion par une délégation du comité d’organisation avec à sa tête Monsieur Idrissa KONDITAMDE, Directeur de cabinet du Ministre de l’Energie. A six (06) jours de la tenue de la Semaine des énergies et énergies renouvelables d’Afrique, le parrain confirme ainsi sa présence à cet évènement d’envergure international. La 3e édition de la SEERA se tiendra du 04 au 06 avril 2019 à Ouagadougou dans la salle internationale des Conférences de Ouaga 2000. BIOGRAPHIE Lassina Zerbo est le Secrétaire Exécutif de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), un poste qu’il occupe depuis le 1er août 2013. Il a été reconduit dans ses fonctions pour un second mandat au mois de novembre 2016. Après un début de carrière dans l’industrie il fut auparavant directeur du Centre International de Données (CID) de l’organisation de 2004 à 2013. Il est ressortissant du Burkina Faso. Zerbo a joué un rôle essentiel pour ancrer la position de l’OTICE en tant que centre mondial d’excellence pour la surveillance de l’interdiction des essais nucléaires et pour promouvoir l’entrée en vigueur et l’universalité du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE). Peu de temps après son élection, Zerbo a lancé la création du Groupe de Personnalités Eminentes (GEM), composé de personnalités et d’experts internationalement reconnus afin de promouvoir l’entrée en vigueur du traité, et relancer les efforts internationaux pour atteindre cet objectif. Convaincu que l’implication de la nouvelle génération est essentielle aux progrès de l’entrée en vigueur du Traité, il a également créé le ‘’CTBTO Youth Group’’, inauguré en 2016, qui invite les étudiants et jeunes diplômés à s’engager activement pour la promotion du TICE et de son régime de vérification. A l’occasion du 25ème anniversaire de la République du Kazakhstan en février 2017, Lassina Zerbo s’est vu décerner la Médaille présidentielle, en sa qualité de leader sur la question du renforcement de la non-prolifération nucléaire. Il a servi en tant que co-président du Global Agenda Council (GAC), Forum économique mondial, sur la sécurité nucléaire qui a été créé pour stimuler la discussion entre les décideurs de haut rang et les chefs de file dans le secteur privé comme dans le secteur public sur la question plus large de la sécurité nucléaire, y compris le désarmement et la non-prolifération. Il est aussi membre de divers groupes de réflexion sur l’énergie, la science, la technologie et le développement, la paix et la sécurité en Afrique. Zerbo a été choisi par L'Association Américaine pour l'Avancement des Sciences (AAAS) pour recevoir le Prix 2018 pour la diplomatie scientifique en reconnaissance de son engagement pour l’élimination des essais nucléaires. Annonçant le prix, l'AAAS a déclaré que Zerbo avait été sélectionné pour «son expertise scientifique et son leadership pour relever des défis difficiles et promouvoir la paix dans le monde» En reconnaissance de son leadership et engagement en faveur du désarmement et de la non-prolifération nucléaires, Zerbo a reçu en 2013 le prix « Arms Control Person of the Year » par l’Arms Control Association aux Etats-Unis et a été élevé au rang de Grand-Croix du Chili en 2016. En 2015, il est également devenu Commandeur de l’Ordre National du Burkina Faso pour son travail en faveur de la paix et sécurité internationale. En août 2017, Zerbo a reçu la citoyenneté honoraire spéciale de la ville d'Hiroshima pour ses initiatives visant à «conserver, diffuser et transmettre» la réalité des bombardements atomiques et pour ses efforts résolus, y compris par le biais des activités du GEM, pour promouvoir le message d'Hiroshima et des hibakusha. Sous son impulsion le développement du système de vérification du TICE s’est accéléré et a démontré à plusieurs reprises son efficacité. Il a obtenu de la Chine une reprise de sa coopération technique avec l’OTICE, aboutissant à la certification de la première station du système de surveillance international en Chine en Décembre 2016. Le succès de l’exercice international intégré de terrain, consistant en la simulation d’une inspection sur place en 2014 en Jordanie, est une démonstration des capacités de l’OTICE atteintes sous sa direction. En tant que Directeur du CID, il a été la personne clé sur les questions liées à la détection par l’organisation des essais nucléaires effectués par la République Populaire Démocratique de Corée en 2006, 2009 et 2013. Il a supervisé en tant que Secrétaire Exécutif les activités de l’OTICE lors des essais de 2016 et 2017. Zerbo a présidé les conférences Science et Technologie de l’OTICE en 2011, 2013 et 2015, et a géré avec succès le déploiement du Centre virtuel d’Exploitation de Données du TICE (vDEC) qui fournit un cadre novateur pour interagir avec la communauté scientifique. Ces interactions permettent à l’OTICE de conserver sa position à la pointe des sciences et technologies de vérification. Suite au tsunami de 2004 dans l’Océan Indien, Zerbo a mené des discussions sur les capacités d’assistance technique de l’OTICE pour la détection des tsunamis. Il fut le garant de toutes les informations techniques sensibles diffusées par l’OTICE après le séisme, le tsunami et l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon en mars 2011. Il reste chargé d’autoriser la divulgation de ces informations aux États membres et leurs institutions, en conformité avec les exigences du traité. Lassina Zerbo a obtenu un doctorat en géophysique à l’université Paris XI, en France, en 1993. Sa carrière internationale a débuté avec un poste de chercheur et chef de projet géophysique pour les programmes Afrique au Bureau d’Herndon en Virginie, aux Etats-Unis. Il a ensuite apporté son expertise scientifique et technique sur tous les projets concernant les systèmes électromagnétiques aéroportés chez BHP Minerals, avant de rejoindre en 1995 la société Anglo American Exploration. Il y est promu en 2001 directeur de la division géophysique pour l’Afrique. A ce poste, il a été responsable de toutes les opérations en Afrique et tout en gardant la supervision de la recherche et du développement dans ses domaines d’expertise pour la plupart des projets d’Anglo American en Afrique, Asie and Australie.

CNO/SEERA

arriv zerbo

Inscription rencontre B to B

Voici la LISTE PROVISOIRE DES HOTES DISPONIBLES POUR DES RENCONTRES B2B

 

Souhaitez-vous prendre part a cette rencontre ? C'est simple. Telecharger le fiche d'inscription ci-dessous! Remplisser et renvoyer à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

FICHE D'INSCRIPTION A LA RENCONCONTRE B TO B

SEERA_2019 : L’histoire entre la Banque Mondiale et les JPEE pour la Promotion de l’efficacité énergétique continue

Dans l’optique de résorber la forte demande énergétique au Burkina Faso, le Ministère de l’Energie a entrepris des actions fortes en matière de promotion de l’efficacité énergétique dans les ménages et dans tous les secteurs d’activités du pays. L’une de ces actions reste l’organisation des Journées de Promotion des Economies d’Energie (JPEE), sous l’impulsion de la Banque Mondiale à travers le projet d’appui au secteur de l’électricité (PASEL). Ces journées se tiennent en marge de la Semaine des Energies et Energies Renouvelables d’Afrique (SEERA), du 04 au 06 avril 2019 à Ouagadougou, dans le centre international de Conférences de Ouaga 2000.

Initiées depuis 2010, les JPEE sont organisées avec l’appui financier du Projet d’Appui au Secteur de l’Electricité (PASEL) et constituent un canal efficace pour diffuser les connaissances et les informations utiles à la compréhension et à la promotion de l’efficacité énergétique dans les différents secteurs d’activités. Ces journées sont un cadre d’échange d’expériences, de promotion de technologies économes en énergie, de formation et de sensibilisation des acteurs du domaine à la maîtrise de l’énergie.

Activités des JPEE 2019

Les journées de promotion des Economies d’Energie se déroulent essentiellement en deux volets :

-      1er volet : Conférences et ateliers de formation, d’information et de sensibilisation sur les économies d’énergie ;

-      2ème volet : Exposition de matériels électriques et de technologies économes en énergie.

-      Au titre des conférences et panels : Des thèmes d’intérêts, en rapport avec l’énergie, seront définis et des communicateurs identifiés en vue de l’animation de ces conférences. Les thèmes pourraient être orientés autour des axes suivants :

ü  Le comportement de la population ;

ü  Les économies d’énergie comme une des solutions à la crise énergétique au Burkina Faso ;

ü  Les technologies d’efficacité énergétique relatives :

  • à l’enveloppe de bâtiment ;
  • à l’alimentation électrique ;
  • à l’éclairage ;
  • à la climatisation
  • aux moteurs électriques,
  • aux groupes électrogènes.

-      Au titre de l’exposition : Des expositions d’équipements électriques se tiendront en marge des conférences. Il s’agit principalement de permettre aux fabricants et fournisseurs d’équipements électriques innovants, orientés vers les économies d’énergie, de montrer et de faire la promotion de leurs équipements. Ce sera aussi l’occasion pour le grand public de découvrir certaines technologies et de prendre conscience de la nécessité de s’orienter vers les équipements performants.

Les Expositions se dérouleront dans la salle Polyvalente de Ouaga2000. Des stands sont mis en location au profit des exposants qui opèrent dans le domaine de la maîtrise de l’énergie et qui proposent des technologies et/ou équipements innovants, orientés vers la réduction des consommations d’Energie.

 banque mondiale logo

DSIC/DGEE

SEERA_2019 : Inscrivez-vous pour la visite samedi 6 avril, de la Centrale Solaire Photovoltaïque de Zagtouli

Dans le cadre de la troisième édition de la Semaine des Energies et Energies Renouvelables d’Afrique (SEERA), qui s’ouvre le jeudi 04 avril prochain dans le Centre international de Conférences de Ouaga 2000, le Comité national d’organisation a prévu une visite, le samedi 6 avril, de la Centrale Solaire Photovoltaïque de 33 MWc de Zagtouli et du Point d’injection de l’interconnexion Bolgatanga-Ouagadougou - SONABEL

Pour les inscriptions, vous pouvez contacter la responsable : Mme KY Germaine (70 97 39 60 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Des cars seront mis à la disposition des participants.

On rappelle qu’à l’édition précédente les visites se sont déroulées sur trois (3) sites, notamment, le complexe BELWETT, la centrale électrique biogaz de FASOBIOGAZ et le chantier de la centrale solaire photovoltaïque de 33MWc de Zagtouli.

Environ 120 participants avaient pris part à ces visites qui se sont relevées instructrices pour l’ensemble des visiteurs. Les participants ont exprimé une satisfaction générale à l’issue de ces visites sur la base de la synthèse des évaluations formulées par les intéressés (68 fiches renseignées):

-        94% de satisfaction sur l’organisation générale des visites ;

-        99% de satisfaction sur la visite de la centrale biogaz de FASOBIOGAZ ;

-        94% de satisfaction sur la visite du complexe BELWETT ;

-        96% de satisfaction sur la visite du chantier de la centrale solaire PV de Zagtouli.

Selon le rapport général de la SEERA, plusieurs participants avaient affirmé avoir appris énormément sur les possibilités et les opportunités offertes par le développement des énergies renouvelables.

Les Visiteurs avaient manifesté leur intérêt pour une visite de la centrale solaire PV de Zagtouli lors de la prochaine édition.

photo darchive 2

photo archive 3

Page 1 sur 2